Est-ce qu’être à son compte comme freelance est un avantage sur le CV ? Oui et non, tout dépends la situation et les personnes que vous avez en face de vous…. Si vous êtes en recherche d’un nouvel emploi, à la quête de nouvelles opportunités ou que vous compléter vos fins de mois de cette façon, l’activité d’indépendant peut attirer le regard d’un recruteur de façon positive comme négative.

Voici comment vous mettre en avant avec cette expérience professionnelle.

 

Nous allons commencer par les “moins” pour terminer sur une note plus optimiste…

Je lis partout qu’être micro-entrepreneur est un avantage énorme dans sa carrière. Je suis complètement d’accord, sauf que tout le monde n’est pas de cet avis…

Lorsque j’ai vu que l’un de mes magazines digitaux préférés recherchait un community manager en charge d’un forum, bien que je ne cherchais pas forcément quelque chose, j’ai tout de suite été conquise et j’ai postulé ! Faire ce que j’aime pour une entreprise comme ça, aucune possibilité de refus !

Après avoir décalé notre rendez-vous, la chargée de recrutement m’a posé des questions “piège” de façon à me montrer “hors sujet” alors qu’elle ne m’écoutait pas. C’était de toute évidence, déjà perdue. Pour conclure, elle a terminé par des questions de ce type : “Mais qu’est-ce qui peut bien vous intéresser alors que vous êtes freelance ? Le ton et les mots employés étaient tous condescendants. J’ai clairement ressenti les vibes négatives et aucune valorisation par rapport à mon bilinguisme, mon expérience à Londres, etc. AUCUNE. En revanche, beaucoup de sous-entendus et de la suspicion…

Dans le même temps, je me dis que ce genre de positionnement ne peut qu’être fait par des personnes peu ouvertes d’esprit. Préparez-vous, un indépendant peut aussi faire peur. Pourquoi ? Parce que vous risquez d’avoir fait mieux ailleurs et vous risquez d’avoir envie de partir si l’entreprise n’a rien de spécial à proposer…

 

Cependant, nous constatons aussi des RH qui recherchent uniquement des freelances… Qui sait de quoi demain est fait ? Peut-être que pour une entreprise géniale, on peut quitter son indépendance ou même cumuler les deux si possible.

Si vous postulez dans des entreprises plus ouvertes, vous pouvez clairement vous démarquer. Google et YouTube eux même ont commencé à recruter des profils dits ”atypiques”.

 

Alors, comment mettre encore plus votre activité en avant pour une candidature ?

 

  • C’est une expérience professionnelle comme une autre. Au même titre qu’un CDD ou du bénévolat, il doit être valorisé sur votre CV. Listez toutes vos tâches et énumérez-les sur votre curriculum.
  • Cela prouve votre capacité de travailler seul, en autonomie, sans surveillance, vous êtes donc quelqu’un d’indépendant et de professionnel.
  • Votre profil est intéressant puisque vous êtes demandé par des entreprises pour les aider.
  • Vous avez la possibilité de résoudre des problèmes. Face à votre ordinateur, vous n’avez personne et donc vous faites appel à votre débrouillardise. C’est un savoir être indispensable.
  • Vous êtes organisé : recherchez des clients, cumulez un job + du freelance demande beaucoup de travail et de gestion du temps. L’organisation est une qualité indéniable pour un recruteur.

 

Vous avez maintenant les clés en main pour savoir vous vendre davantage et mettre en avant vos compétences professionnelles à un recruteur et mettre en lumière votre indépendance. Attention à bien expliquer les raisons de votre indépendance et démontrer votre intérêt pour l’entreprise. Pourquoi pas sélectionner des compagnies modernes avec l’esprit start-up ?

 

Retrouvez tous les conseils de Habemoos ici.

 

Emilie B

http://www.thecookiesroom.com/