Être micro-entrepreneur et salarié en même temps est un bon moyen de commencer votre activité de freelance. Cela vous permet de gagner en confiance et de vous laisser le temps de développer vos clients. Mais comment ça marche ? Voici quelques conseils et consignes à respecter.

Le statut de l’auto-entrepreneur facilite la création des petites activités entrepreneuriales. Ce dispositif s’adresse à tous, aussi aux salariés qui souhaitent créer leur entreprise en parallèle. Le cumul des deux statuts : micro-entrepreneur et salarié est possible.

Cependant,  l’employé ne doit pas faire concurrence à son employeur avec sa nouvelle activité. L’auto-entrepreneur et salarié doit vérifier s’il existe une clause de non-concurrence dans son contrat de travail. Celle-ci interdit au salarié d’exercer une activité portant atteinte aux intérêts de son employeur, y compris après la rupture d’un contrat de travail. Par exemple, lorsque j’ai débuté mon activité à Londres, je travaillais pour une marque de chaussures qui a précisé qu’il ne faudrait aucune pub de ma part sur mes réseaux et mon blog pour d’autres marques. Ce n’est pas si simple si vous êtes dans un seul secteur. Dans mon cas, ça n’a pas posé de soucis sur le coup mais je peux vous dire que ne plus avoir cette clause aujourd’hui est un soulagement.

Pire, une clause d’exclusivité interdit au salarié d’exercer n’importe quelle autre activité professionnelle pendant toute la durée de son contrat de travail, vérifiez bien votre contrat et vos droits.

 

Pour les revenus, l’auto-entrepreneur et salarié peut cumuler les deux et voir son auto-entreprise devenir son activité principale mais attention aux plafonds qui sont à vérifier suivant votre statut.

De plus, l’avantage d’être encore salarié est que vous êtes rattaché au régime général de la sécurité sociale. En cas de cumul d’activités, il est obligatoire de s’affilier au régime des indépendants. Cependant, certaines exceptions mineures existent, il vous est conseillé de vous renseigner à la CPAM ou de demander à un spécialiste.  Vous pouvez faire une demande de “polyactivités” auprès de la sécurité sociale afin de conserver le statut. Sachant que vous aurez des avantages à y être et que vous cotisez pour. Enfin, les indépendants seront bientôt récupérés par le régime général.

 

En outre, conservez ces deux statuts de salarié et de micro-entrepreneur est possible et peut être un réel avantage lorsque vous débutez, à condition de respecter les conditions émises par votre employeur. Renseignez-vous auprès de votre entreprise et sur le portail des entrepreneurs.

 

Vous trouverez plus de conseils pour les freelances ici : https://www.habemoos.com/guide-du-freelance/

 

Emilie B

http://www.thecookiesroom.com/