Il n’est pas toujours obligatoire d’ouvrir un compte bancaire pour une micro-entreprise. La loi impose aux micro-entrepreneurs d’ouvrir un compte dédié à leur activité si leurs recettes dépassent un certain seuil. Pour les autres, rien n’est imposé, mais pourtant préconisé. Zoom sur le compte bancaire de la micro-entreprise et éclaircissements pour vous simplifier la vie.

Quand dois-je ouvrir un compte bancaire pour une micro-entreprise ?

D’après la législation en vigueur*, la réponse dépend de votre situation et plus précisément de votre chiffre d’affaires.

  • Si votre chiffre d’affaires est inférieur à 10 000 € sur 2 années consécutives, vous n’êtes pas dans l’obligation d’ouvrir un compte bancaire dédié à votre micro-entreprise.
  • Si vous êtes micro-entrepreneur depuis moins d’un an avec 10 000 € de chiffres d’affaires atteint ou dépassé avant la fin de l’exercice, vous êtes dans l’obligation d’ouvrir un compte bancaire dédié à votre activité. Il doit même être ouvert avant la date d’anniversaire d’un an de votre micro-entreprise.

 

Dois-je ouvrir un « compte bancaire d’entreprise » pour mon activité de micro-entrepreneur ?

Lorsque l’on parle de compte bancaire pour une micro-entreprise, celui-ci n’est pas obligatoirement un « compte professionnel d’entreprise » mais un compte dit « à usage professionnel ». Une nuance à retenir. En effet, vous pouvez simplement opter pour un second compte bancaire « personnel » mais utilisé pour votre « usage professionnel ». Au sein de ce second compte, vous centraliserez exclusivement tous les débits et crédits relatifs à votre micro-entreprise. Rapprochez-vous de votre banquier habituel et il vous ouvrira certainement ce second compte bancaire gratuitement. Enfin, si pour plus de praticité vous souhaitez disposer d’une carte bancaire ou d’un chéquier reliés à ce nouveau compte, vous paierez alors simplement les frais relatifs à ces moyens de paiement.

 


Notre conseil <habemoos au sujet du compte bancaire de la micro-entreprise

Nous conseillons à tous les micro-entrepreneurs d’ouvrir un compte bancaire pour leur micro-entreprise. Et même d’en ouvrir un dès votre lancement d’activité. En effet, en ayant un compte personnel et un compte à usage professionnel bien distincts vous vous facilitez vraiment la vie.

Au sein de votre compte bancaire personnel, vous allez retrouver le paiement de votre loyer, vos factures d’énergie, vos achats alimentaires ou de loisirs, vos abonnements divers, vos frais médicaux, les remboursements de votre mutuelle, vos éventuels crédits personnels, etc. Si vous ajoutez les achats et recettes de votre micro-entreprise au milieu de tout cela, le fouillis est au rendez-vous. Gérer votre comptabilité ou effectuer vos déclarations URSSAF deviendront vite compliqués. Vous allez perdre du temps à rechercher les informations qui concerne votre activité parmi les nombreux autres débits et crédits relatifs à votre vie privée…

Et qui dit gain de temps, dit plus de temps à consacrer à d’autres activités plus utiles ou agréables !


 

Est-ce que je dois prendre la carte bancaire associée à mon compte de micro-entrepreneur ?

Comme expliqué ci-avant, en ayant deux comptes distincts vous pouvez prendre connaissance de vos encaissements rapidement sans risquer de faire erreur. C’est un avantage ! Concernant les achats, la logique est la même. Pour voir vos achats clairement, il vous faut donc une carte et peut-être même un chéquier reliés au compte de votre micro-entreprise. Avec un compte et ces moyens de paiement utilisés exclusivement pour votre micro-entreprise, vous ne pourrez plus perdre de temps ou risquer de vous tromper lorsque vous dresserez le bilan de vos recettes et dépenses. Tout sera proprement listé sur votre relevé de compte (débits et crédits).

Bien gérer cette comptabilité de base en dressant le bilan de vos achats et recettes, vous permet aussi de vous rendre mieux compte de la rentabilité et du développement de votre activité. Une étape essentielle si en plus un jour vous souhaitez passer à un autre statut. Futur statut où vos achats seront déductibles…

Et si vous aussi vous faites parti de ces entrepreneurs qui aiment optimiser leur temps, nous vous invitons à découvrir notre outil de comptabilité <habemoos. La gestion de vos devis, factures, notes de frais ou relevés d’heures devient plus simple et plus sécurisée avec notre outil. En plus, son utilisation est gratuite ; alors foncez !

Je découvre les tutoriels de l’outil <habemoos

Je veux essayer le logiciel <habemoos


*Source : 
https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F23266

ut risus neque. pulvinar luctus fringilla sed id, vel, ut